Numérique responsable

Selon l’ADEME, près de 4% des émissions mondiales de gaz à effet de serre sont imputables au numérique (le trafic aérien en génère 3%) avec une augmentation de 9% d’énergie consommée par an.

Ce sont les ressources abiotiques qui sont les plus touchées, comme les minerais, le pétrole. Et l’eau ! 80% de la pollution est issue des terminaux (ordinateurs...) et 90% de l’énergie consommée l’est au moment de la production. 800kg de ressources sont nécessaires à la fabrication d'un ordinateur de 2kg (source Institut Wuppertal).

Pour faire converger transition écologique et transition numérique, des politiques publiques de numérique responsable sont nécessaires.

Les enjeux du numérique responsable

La sobriété numérique

La fabrication et la distribution des terminaux sont les principales sources de pollution du numérique. Matériel reconditionné, allongement de la durée de vie, réemploi des vieux matériels : comment les (ré-)utiliser au mieux ? Comment sensibiliser les acteurs du secteur et les citoyens ?

Le  numérique au service de la transition écologique

Les nouvelles technologies permettent de mieux gérer les ressources (eau, énergie, etc.) et d'éviter des pollutions (déplacements évités, etc.), mais sont elles-mêmes polluantes car consommatrices de matériels et de données. Comment évaluer le bilan carbone global ?

fleche4

Conception responsable de services numériques

La conception responsable de services numériques représente un triple enjeux : réduire l'empreinte environnementale de ces services, réduire la fracture sociale du numérique, la création d'emplois locaux et la réduction des coûts de fabrication. Comment intégrer la sobriété numérique dans la conception des services?

Le numérique au service de l'humain

Le potentiel disruptif du numérique augmente notre capacité à mettre en commun des biens (autopartage,...) ou des connaissances (formation à distance,...) et favorise les circuits courts en mettant en réseau les individus. L'émergence du télétravail, des réunions à distance modifient nos modes de vie. Comment utiliser au mieux le potentiel disruptif du numérique au service de l'humain?

L'espace Numérique Responsable : un recueil d'initiatives pour mutualiser les connaissances

 

logoLe Cerema facilite le partage d'expériences et la mutualisation de connaissances en matière de numérique responsable.

Pour cela, ils proposent des ressources et une liste d'initiatives de collectivités métropolitaines et ultra-marines au sein de cet espace Sobriété numérique.

Le Cerema met à disposition ses expertises pour :

  • Fédérer une vision commune de numérique responsable au sein des collectivités
  • Améliorer les cadres méthodologiques de mise en œuvre du numérique responsable dans les politiques publiques 
  • Créer et diffuser des programmes d’innovation du numérique responsable
  • Mieux répondre aux enjeux environnementaux et sociétaux des collectivités

 

CARTE DES INITIATIVES  >LISTE DES INITIATIVES  >

 

Passer à l'action

 

PARTAGER LES ENJEUX ET LES BENEFICES DU NUMERIQUE RESPONSABLE

  • Former et sensibiliser au numérique responsable les élus, décideurs, les agents...
  • S'appuyer sur la médiation numérique pour sensibiliser le grand public
  • Partager les retours d'expérience sur les actions réalisées

EVALUER SON EMPREINTE CARBONE DES SERVICES NUMÉRIQUES ACTIFS

  • Evaluer le bilan carbone des services DSI des collectivités et des services actifs
  • Construire des scenarios de réduction de gaz à effet de serre
  • Mener un audit sur la maturité des acteurs du territoire
  • Effectuer un bilan prévisionnel de l’impact environnemental net d’un projet

INTEGRER LA CONCEPTION RESPONSABLE DES PROJETS NUMÉRIQUES EN COURS

  • Comprendre et caractériser la portée transformatrice des projets
  • Mener une évaluation prévisionnelle de leur empreinte environnementale
  • Identifier les risques liés aux effets rebonds, formuler les recommandations et priorités
  • Favoriser l'éco-conception à travers l'intégration de clauses dans les marchés publics (interopérabilité, opensource, martériels reconditionnés...)
  • Intégrer les usagers dans la conception des services (innovation quadruple hélice)

DEFINIR UNE STRATEGIE DE NUMÉRIQUE RESPONSABLE

  • Intégrer la dimension environnementale dans la stratégie et la gouvernance du numérique
  • Développer la culture et l’usage du numérique au service de la transition environnementale
  • Incorporer la démarche à l’ensemble des services et activités
  • Mettre en œuvre le processus de labellisation « Numérique Responsable »

 

Des ressources pour aller plus loin

Rapport the Shift Project

Déployer la sobriété numérique : rapport du Shift Project sur l’impact environnemental du numérique

manifeste numérique responsable

Manifeste Numérique Responsable

Rapport du Sénat - Pour une transition numérique écologique

Pour une transition numérique écologique : rapport du Sénat

charte NR

Charte Numérique Responsable