Entreprise moyenne ou de taille intermédiaire, vous souhaitez passer à la fibre ?

Vous êtes dirigeant d'une grande entreprise et vous souhaitez passer au très haut débit avec la fibre optique ...

... mais vous vous posez des questions :

  • vais-je devoir modifier mon installation téléphonique et informatique ?
  • est-ce une technologie sûre ?
  • qui sont les opérateurs capables de me faire une offre de service ?

 

Les offres de services auxquelles vous pourriez accéder avec la fibre en regard de votre situation actuelle

La téléphonie

Vous utilisez un autocom desservant plusieurs dizaines de postes internes (Autocom, autrement appelé PABX ou central téléphonique privé).

Si vous passez à la fibre, trois solutions s’offrent à vous. Le fait que votre autocom arrive en fin de vie et que sa maintenance vous coûte de plus en plus cher vous encouragera à opter pour une offre de service téléphonique d’entreprise externalisée.

  • Solution 1 : entre la fibre et votre installation téléphonique, l’opérateur insère une passerelle T2 (accès Numéris pour 15 à 30 conversations simultanées). Rien d’autre ne change.
    .
  • Solution 2 : vous pouvez vous débarrasser de votre autocom et utiliser un service de téléphonie externalisée, dit "Centrex IP" actuellement limitée à moins de 100 postes : le central téléphonique qui gèrera vos postes est situé dans une salle informatique de votre opérateur de téléphonie d’entreprise (data center). Tous vos postes téléphoniques sont remplacés par des téléphones IP qui se branchent sur le réseau informatique.

Il se peut qu’à cette occasion, il faille augmenter le nombre de ports sur votre commutateur interne de réseau, pour accueillir les postes téléphoniques IP et configurer des règles de Qualité de service (QoS) afin de donner la priorité absolue au trafic Voix.
Enfin, assurez-vous que l’opérateur du centrex IP saura reproduire les fonctionnalités que vous utilisez avec votre machine actuelle et donc vous avez absolument besoin (ex : filtrage patron secrétaire). Sinon, l’installation d’un serveur téléphonique dans l’entreprise s’impose : un IPBX.

  • Solution 3 : Cette solution intermédiaire consiste à installer un IPBX, un commutateur téléphonique tout IP, avec des passerelles analogiques pour conserver votre parc de postes téléphoniques (une demande fréquente dans les hôtels). Cet IPBX pourra dialoguer avec le réseau de l’opérateur directement en IP via un lien dédié (trunk IP).

Dans tous les cas, la portabilité vous permet de conserver vos tranches de numéros directs (Vos numéros SDA : Sélection directe à l’arrivée) même si vous changez d’opérateur.

Enfin, si vous avez l’impression que votre installation est suffisamment dimensionnée pour le trafic entrant et sortant, reconduisez simplement le nombre de lignes que vous avez. Sinon, profitez du changement pour l’ajuster, à la hausse ou à la baisse. Sans faire une étude de trafic complexe, votre opérateur saura vous suggérer le bon nombre de lignes en fonction du nombre de collaborateurs qui utilisent pour leur travail un téléphone et de l’activité de chacun.

Les équipements divers

Vous utilisez des appareils particuliers qui fonctionnent en ce moment sur une ligne téléphonique en cuivre : un modem pour un TEP (terminal électronique de paiement), un Fax (télécopieur), une machine à affranchir, des télé-alarmes anti-intrusion. Si vous passez à la fibre, il est possible désormais de migrer en IP tous ces équipements. Interrogez votre prestataire de service.

Enfin, tant que le réseau téléphonique sur cuivre fonctionne dans votre commune, vous n’avez rien à changer. Le jour où dans 5 et plus, Orange mettra fin à ce réseau, il proposera des solutions IP via de petits boîtiers d’adaptation. Encore plus tard, quand, dans 10,15 ou 20 ans, il n’y aura plus que la fibre optique, le réseau téléphonique en cuivre n’étant plus entretenu, votre opérateur actuel vous proposera des solutions très simples pour raccorder vos équipements. Notez que, pour le cas particulier des lignes de sécurités des ascenseurs, en remplacement des lignes de cuivre, seules sont actuellement autorisées par les commissions de sécurité, les lignes GSM. 

Accès à l'internet

Vous utilisez une liaison dite SDSL, dont le débit est le même dans les deux sens, garanti, de quelques Mbit/s, suffisant pour l'usage que vous avez de l'internet actuellement.

La fibre permet d’augmenter très sensiblement la taille du tuyau qui vous relie à l’internet. Si vos collaborateurs se plaignent que l’internet est trop lent quand ils sont tous au travail en même temps, c’est que le débit de votre ligne est insuffisant. La fibre supprimera ce problème. Que vous soyez 3, 30 ou 300 dans votre établissement, il est possible d’affecter un débit disponible suffisant pour que vous et vos collaborateurs puissent surfer confortablement sur l’internet et ne plus jamais se plaindre que "ça rame".

La fibre permet, par simple action de programmation, d’ajuster à la hausse ou à la baisse le débit de votre liaison. Inutile donc de vous lancer dans une étude de trafic compliqué. Partez de la taille actuelle, augmentez-la un peu (ex : +25%) et choisissez un contrat qui vous permet de l’ajuster rapidement à la hausse. En effet, les opérateurs mettent tout de même quelques contraintes pour éviter d’avoir à trop souvent changer les débits des lignes de leurs clients (durée minimum, facturation de l’opération). Vous pouvez également conserver un débit égal à celui de votre liaison cuivre (ex : pour une ligne SDSL à 8Mbit/s). Le temps de latence de la liaison fibre optique sensiblement inférieur à celui de la liaison cuivre sera déjà perçu comme une amélioration du service.

Interconnexion de sites

Si vous utilisez le système informatique d’un site plus important comme une maison mère, ou êtes reliés par un lien informatique avec un donneur d’ordres, ou même que votre établissement centralise les activités informatiques d’autres plus petits, vous êtes probablement un des 600 000 utilisateurs actuels de liaison sur cuivre dites SDSL, symétrique (même débit possible dans les deux sens) et limité à quelques Mbit/s.

La fibre peut vous apporter bien plus de débit (100Mbit/s et plus) de sorte que vous aurez à distance le confort d’utilisation des applications informatiques de votre entreprise d’un collaborateur situé, lui, dans les locaux distants qui hébergent les ordinateurs centraux (les serveurs). Si vous avez organisé votre activité pour tenir compte de la faiblesse du débit entre votre établissement (et le) ou les autres avec lesquels vous êtes reliés, vous allez pouvoir changer vos habitudes, être plus efficace dans les échanges.

Le passage à la fibre est l’occasion pour vous de négocier un débit nettement plus élevé pour un tarif assez proche de celui que vous payez déjà, peut-être même inférieur.
Pour sécuriser votre activité, des opérateurs proposent actuellement une garantie de temps de rétablissement de dix heures ouvrées après que vous lui avez signalé la panne, donc étalée sur deux jours. Soyez très exigeant sur les garanties de temps de rétablissement en cas de panne. En effet, à partir du moment où le service de téléphonie d’entreprise (la comptabilité qui appelle en interne le SAV) est externalisé, en cas de coupure du lien, le service téléphonique est interrompu.

La question de la bande passante dont vous avez besoin ne se pose que si vous payez en fonction de cette bande passante, qui doit alors être garantie dans certaines conditions : minimum, possibilité de débit augmenté pendant de courtes périodes (burst). Si une coupure même de deux heures est inenvisageable pour votre activité, demandez aux opérateurs que vous allez consulter un double raccordement, avec une double pénétration dans votre bâtiment et un double parcours jusqu’au site de l’opérateur.

Vous pouvez également demander une liaison par faisceau hertzien (liaison par radio entre chez vous et un site de l’opérateur) terrestre selon votre zone. Dans ces conditions, vous serez assurés d’une disponibilité de la liaison de 100%. Si vous êtes un peu moins exigeant, vous pouvez demander une garantie de temps de rétablissement de quatre heures.

Les services informatiques

La fibre va vous permettre de surfer sur le WEB de manière beaucoup plus fluide, de bénéficier d’un débit montant (de votre entreprise vers l’internet) bien supérieur pour envoyer très rapidement des fichiers en pièce jointe de courriel ou en téléchargement vers des sites dédiés (le cloud enregistre vos données). Si vous avez un site WEB pour votre entreprise, voire un site de vente en ligne hébergé chez un prestataire, et que vous en assurez vous-mêmes la mise à jour, ou que vous envoyez à un prestataire les informations pour le faire, vous constaterez la rapidité des opérations.

En outre, des sociétés proposent d’utiliser des Progiciels (comptabilité, paie, CAO) sur des serveurs partagés ou même vos propres serveurs dans leurs locaux sécurités pour que vous réalisiez des sauvegardes de vos données sensibles. D’autres proposent des plans de reprise d’activité (PRA) en cas de sinistre grave dans vos locaux habituels. Un lien fibre recèle suffisamment de capacité pour tout transporter, voix, données, images animées.

C’est l’opérateur qui gère la priorité des flux dans ce tuyau si vous voulez optimiser vos coûts en fonction de vos usages propres : la voix est souvent prioritaire, l’image animée aussi, principalement en visio-conférence pour garantir une bonne qualité de l’image, et les données en dernier, qui correspondent à des usages moins exigeants (surf sur l’internet, téléchargement de fichier), sauf si votre activité exige un excellent service sur les téléchargements par exemple.


 

Les conseils pratiques

Cahier des charges

Prenez le temps de rédiger un cahier des charges à soumettre aux opérateurs ou intégrateurs de services. C’est l’occasion de réfléchir à l’adéquation de votre future installation réseau avec vos pratiques actuelles, et donc vos besoins de communication. Si vous n’avez ni le temps ni les compétences pour rédiger un cahier des charges et pour le suivi des opérations liées au passage à la fibre, vous pouvez faire appel à un cabinet de conseil spécialisé. Vous en trouverez en saisissant par exemple les mots clés "conseil ingénierie télécom réseau" dans votre moteur de recherche favori.

Choisir son fournisseur

Quand vous aurez reçu les propositions de quelques opérateurs, nationaux ou régionaux, à votre consultation, vous devrez choisir votre prestataire. Vous pouvez classer leurs offres en examinant des critères objectifs comme :

  • durée d’engagement,
  • proximité et réactivité du prestataire,
  • opérateur propriétaire de l’infrastructure technique ou bien opérateur virtuel (opérateur sans infrastructure qui produit le service d’accès à travers des opérateurs tiers dits « agrégateurs »),
  • et bien sûr les tarifs : frais d’accès et de mise en service, abonnement.

Comment gérer la phase transitoire ?

Pour les petites entreprises de la taille de la vôtre, il n’existe pas de solution alternative d’attente, comme la 4G en situation fixe qui est réservée aux très petites entreprises. Tant que le lien fibre n’est pas déclaré en service par votre opérateur, conservez vos liens cuivre actuels.

Le jour J

Comment bien préparer le basculement vers le nouveau réseau en fibre optique ?

Pour les trois ensembles de services : téléphonie, internet, services informatiques, préférez un week-end. Cela permet d’effectuer tous les tests nécessaires à la vérification du bon fonctionnement de l’installation sans perturber l’activité de l’entreprise. Vous pouvez aussi demander à basculer en fin de journée, après la fermeture normale (ou anticipée pour l’occasion) de votre entreprise.

Si l’entreprise est assez grande, nommer un responsable de la conduite du basculement, ne serait-ce que pour être l’interlocuteur de l’opérateur et de l’installateur.

Si un changement d’installation téléphonique est prévu, surtout en cas de passage au tout IP, il est nécessaire de changer tous les téléphones. Faites déposer les téléphones IP sur les bureaux en avance et faites les raccorder au réseau.

Demandez aussi à l’opérateur qui va assurer le service téléphonique, s’il diffère de l’ancien, de se charger de faire basculer tous vos numéros d’appel (SDA) sur le nouveau système de réseau. C’est la portabilité.

Plus d’info sur la procédure sur le site : www.telecom-infoconso.fr

La présence de l'entreprise sur le web

Pour faire connaître votre entreprise via le web, il est conseillé de faire appel à une entreprise spécialisée qui assurera des prestations comme la conception / réalisation d’un site, le référencement de celui-ci dans les moteurs de recherche, l’enregistrement d’un nom de domaine, voire une plate-forme de vente en ligne. Selon le Ministère de l’économie, en 2015, seules 15,8% des PME françaises vendaient leurs produits en ligne, ce qui plaçait la France au 13è rang européen (vidéo du Ministère de l’économie).

Les freins au changement

Ces freins sont de toutes sortes.

On peut entendre des réflexions ou des questions comme :

  • Je n’ai pas le temps de m’en occuper. Faites appel à une entreprise spécialisée dans le conseil réseau aux entreprises. Cherchez dans votre région ou agglomération avec des mots clés comme "conseil ingénierie télécom réseau" dans votre moteur de recherche favori.
  • Qu’est-ce je vais y gagner ? Lire le chapitre "La fibre : à quoi ça sert" (page d'accueil de ce recueil).
  • La fibre, c’est nouveau, c’est fragile. Est-ce risqué ? Non, pas plus qu’une liaison cuivre qui comme la fibre est soumise au risque du coup de pelleteuse ou à une mauvaise manipulation dans les locaux de l’opérateur.
  • La fibre, c’est plus cher, non ? Vous n’achetez pas la fibre mais les services qu’elle apporte. Vous aurez accès à davantage de services, et ceux que vous avez déjà seront meilleurs. Cela mérite de payer peut-être un peu plus. Les opérateurs ne cessent depuis des années de diminuer leurs tarifs, et la tendance actuelle est dans la continuité de cette baisse.
  • Devrai-je changer d’opérateur ? Pas nécessairement. A vous de choisir celui qui vous faire la meilleure offre au meilleur prix.
  • Comment se passe la bascule du cuivre vers la fibre ? Lire les chapitres "comment gérer la phase transitoire" et "Le jour J" (ci-dessus).
  • Vais-je pouvoir garder mes numéros de téléphone ? Oui, cela s’appelle la portabilité.
  • Est-ce que je dois changer mon WiFi pour mes clients ? Non, votre réseau WiFi interne fonctionne indépendamment des accès vers le réseau public.